Quand la #publicité se viande en #Martinique

Décidément la #publicité est un instrument démoniaque contre ĺ’imagerie et ĺ’identité en #Martinique. Et comme par « hasard » la femme est encore au cœur de la manipulation et surtout de l’errance voulue. Voilà une campagne d’affichage pour des Burger de poulet. La marque locale s’appelle …dans un créole torturé…#BOKAIL…on a donc trois burger. La nature, la chabine et la capresse. IMG_7399.JPG
Ça ne devrait pas gêner grand monde dans un univers où on considère la femme comme une chair. Oups cela m’a échappé. Apparemment je ne suis pas le seul. Sauf que dans cette logique imbécile et pour que la #gouvernance ne manque pas d’#ingenierie, il faudrait un burger, zorey, une békée et une négresse. Pathétique. Néanmoins …Bon appétit.

A lire aussi sur le même sujet

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer