Quand le Groupe Bernard #Hayot (#GBH) ne respecte pas l’abolition de l’esclavage à l’île de La Réunion

Le Groupe Bernard #Hayot (#GBH) ne respecte pas l’abolition de l’#esclavage à l’île de La #Réunion. Ce 20 décembre 2014, ses trois hypers, Carrefour Sainte-Suzanne, Sainte Clotilde et Saint-Pierre sont ouverts, sur l’île intense.

Le mépris de la fête des cafres continue.

Une chose impensable en #Martinique le 22 mai et le 27 mai en #Guadeloupe. Sans commentaire mais comment taire ?

A lire aussi sur le même sujet

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer