Racisme : Plutôt que de renvoyer un employé, Starbucks fermera tous ses cafés une journée…

Le patron de Starbucks se croit malin. Il va « fermer » une journée pour tenter d’éteindre un incendie médiatique. Mais … ils prennent donc les gens pour des idiots ?

Sa chaine de cafés (hors de prix) est en train de s’enfoncer dans une sale histoire de racisme au comptoir.
Les faits : deux Noirs entrent dans un Starbucks à Philadelphie et déclarent attendre un ami. Ils ne consomment pas. L’un d’eux demande le code des toilettes.
Refus. Appel de la police (?). Les deux Noirs sont évacués menottés.
Mais…
Tout a été filmé :

Depuis la diffusion de cette vidéo c’est une débâcle en communication.

  • « ils ne consommaient pas » -> oui, mais comme beaucoup de clients dans ce café
  • « ils n’avaient pas droit au code des toilettes » -> faux, un autre client (Blanc) a eu les mêmes codes, sans problème…

Appels au boycott, manifestations…. Le patron n’arrête pas de s’excuser.
Et dernier coup d’éclat pour calmer les choses : la chaine va fermer tous ses magasins aux USA pendant une journée pour « former ses baristas » à la non discrimination. C’est hallucinant.
Le pauvre con qui a refusé les codes au départ, lui, a été muté. Pas viré. Mais déplacé.
Donc on résume : Starbucks préfère fermer tous ses cafés à cause d’un seul employé ! Plutôt que de le virer.
Symboliquement c’est fort : cette histoire ne mérite pas son renvoi.
C’est juste un problème de « formation » ? WTF. C’est une faute grave et ça mérite une sanction.

 

Et maintenant une autre histoire de racisme. A Los Angeles.
Même topo : refus de donner les codes des toilettes car « il n’a rien acheté ». Alors qu’au même moment un autre client (Blanc) avait droit aux codes…

A lire aussi sur le même sujet

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer