Collectivité Territoriale de Martinique : combien de scandales encore ?

Les réseaux sociaux sont inondés depuis deux jours de documents accablants pour l’entourage du Président de la Collectivité Territoriale de Martinique.

Les faits  Mme F. est chargée de mission contractuelle, apparemment rattachée à un quidam, du nom de Marcel Clodion, qui signe « collaborateur de cabinet » sans qu’on ne soit sûr qu’il en ait réellement le statut. Mme F. prépare un master à l’Institut d’études politiques de Grenoble. Selon les documents que nous avons pu consulter, il ne s’agit nullement d’une formation professionnelle. Mme F. fait ses études et passe ses diplômes pour son propre compte.

Et pourtant, Mme F. bénéficie en ce moment et pour deux mois du paiement par la CTM de ses frais d’hôtel et de transport à Paris pour un montant plutôt substantiel dans le cadre de l’obtention de son Master.

1700.70 € pour un séjour du  29 juin au 9 juillet. Ça fait 10 nuits à 170€ la nuit ! Heureusement le petit déjeuner est compris.  Lool.

6671.10 € pour un séjour du 9 juillet au 2 septembre. Ça fait 55 nuits à 121 € la nuit environ.

Au total 8.371.80 €. Sans compter les billets d’avion, et sans doute les taxis.

Triste réalité dans la République du Lambi

On a connu des étudiantes en master plus mal loties ! On a connu des fonctionnaires en mission, en stage, en formation, beaucoup, beaucoup moins bien lotis.

Question Tous les agents de la CTM dans la même situation (préparation d’un diplôme personnel en France), pourront-ils bénéficier de la même prise en charge ?

Qu’en pensent les représentants du personnel ?

Qu’en pense le personnel de la CTM lui-même ?

Qu’en pensent les organisations syndicales ?

Qu’en pensent les élus de la CTM ?

Qu’en pensent les militants du MIM ?

Qu’en pense la population inondée de ces messages ravageurs ?

Combien de magouille ? De passe-droit, de favoritisme aux profits des amis et des frères et sœurs ? Combien de scandales dont on ignore encore tout ?

Où est la morale ? Où est l’éthique ?

Ces gens salissent AMJ. Ces gens salissent sa droiture coutumière.

N’est-il pas venu le temps pour Alfred Marie-Jeanne de sortir ces malfaisants de sa proximité ?

A lire aussi sur le même sujet

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer