FDF offre entre pays et oignon sa luette lyrique à Emmanuel Macron en Martinique


Eh oui, ça devait arriver un jour. A force de confondre pistache et cacahuète, pays et oignon, oignon pays et ciboulette, le chanteur lyrique Fabrice Di Falco qui, a les mêmes initiales que la ville chère à Aimé Césaire et le sympathique Didier Laguerre, a bien malgré lui touché du doigt le paradoxe de la population qui se croit peuple.
En interprétant une célèbre chanson du regretté Francisco Charles, lors de la venue d’Emmanuel #Macron, le Président de la #France, le pays des droits de l’homme qui a déclaré l’esclavage crime contre l’humanité, il a réveillé la tumeur durable qui sévit dans la tête de presque tous les martiniquais-es. Eh oui…#Colbert le père du #codenoir a dû bien se marrer. Lol.

A lire aussi sur le même sujet

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer