La # Martinique île du vice Diesel ?

IMG_7774.JPG

Si on pouvait comprendre en #Martinique ce que nous explique, un spécialiste du diesel…
Les importateurs privilégient en Martinique la vente de voiture diesel au point de ne pas vendre certains modèles autrement qu’en diesel
Car ils gagnent avec le diesel de l’argent sur :
-les révisions plus chers
-les pannes plus fréquentes liées aux injecteurs et aux pompes haute pression
-les (Filtres à Particules) FAP qui nécessitent des temps de roulage quotidien important
-sur le prix de vente plus élevé
De plus le scandale sanitaire du diesel est à venir avec les fameuses particules. L’augmentation des asthmatiques est-elle un hasard aux Antilles? Bonne question évidente.
Le Japon grand pays, producteur de véhicules, lui n’a quasiment pas de diesel roulant sur ses routes.
Les responsables politiques ont oeuvré pour cela et en donnant pour les petites voitures dites « kei car » exclusivement essence des avantages fiscaux.
Et nous?
La Région avait instauré sur les véhicules de plus 3000 cm3 une supertaxe de 4O%, alors qu’un diesel polluant de moins de 3000 CC ayant souvent une puissance et un couple supérieurs n’est pas taxé.
Le lobby des importateurs n’a jamais réagi à cette taxe qui en fait leur convenait très bien, car elle favorisait la vente des gros diesel turbo.

A lire aussi sur le même sujet

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer