Les raisons qui font que Serge #Letchimy président du Conseil régional ne peut pas porter plainte contre #Bondamanjak…

Si c’était possible…je peux vous assurer que Serge #Letchimy n’hésiterait pas un quart d’heure pour appeler son avocat. Pour se débarrasser de ce pian humain que je suis. Mais malheureusement ce n’est possible. Pourquoi ? Parce que…tout ce qui est écrit est vérité. Aussi, la posture victimaire est la seule possible. Légalement. Si nous n’étions pas en démocratie participative…je n’ose pas imaginer le sort qui me serait réservé.

Pour l’heure, la boîte de Pandore du népotisme ne peut être nier. Et son ouverture est inévitable dans une île où il y a 53 000 chômeurs. Pour preuve, au fil de l’investigation, on découvre une nièce de Sergio qui bosse à la Région depuis 2010 en tant que Community Manager…
on note qu’un autre parent a assuré, lui, la fonction de gestionnaire de comptes au CMT (Comité Martiniquais du Tourisme) avec un diplôme qui sur son CV serait encore en cours. Ah les diplômes …ah la la. Je suis entre hum hum et lol.
Je tiens à préciser que plus que jamais mes écrits sont juridiquement cadrés et validés. C’est un peu pour cela que Sergio fait dans la prose lacrymale …c’est un peu pour cela que sur son mur Facebook Catherine « 328 000 € » Conconne surfe de façon vile sur le suicide de l’ancien maire de Tours.
Pour l’instant, dans toute cette dimension glaire et glauque (j’adore ces deux mots maux ) je ne vois qu’une victime…la Martinique.

gilles dégras

A lire aussi sur le même sujet

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer