Refus de l’intersyndicale de prendre part à une réunion de travail avec l’État

20121226-210128.jpg

Dans le cadre de la mobilisation des marins-pêcheurs, Laurent PREVOST, Préfet de la Martinique,
a proposé à l’intersyndicale des marins-pêcheurs, dès le mardi 25 décembre, de tenir le mercredi 26 décembre dans l’après-midi, en préfecture, une réunion de travail avec les services de l’État concernés, portant sur les différents points de discussion relevant de la compétence de l’État.
Cette réunion devait permettre d’avancer sans attendre dans les travaux engagés et de préciser les demandes de l’intersyndicale. Elle devait se tenir en amont de la réunion organisée ce jeudi 27 décembre à 15 heures, en préfecture, à la demande du Président du Conseil régional et en présence des services de l’État, du Conseil général et des professionnels de la pêche, l’hypothèse, un temps évoquée, d’anticiper cette date n’ayant pas fait consensus.
L’intersyndicale a refusé de prendre part à cette réunion de travail en préfecture.
Le Préfet regrette cette décision paradoxale, qui représente une perte de temps alors que se poursuit le blocage du terminal portuaire.

A lire aussi sur le même sujet

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer