Le sucre lâche du lest (sic)

Ce mercredi 27 mars 2013, la proposition de loi visant à garantir la qualité de l’offre alimentaire en outre-mer, notamment en prohibant la différence de taux de sucre entre les produits commercialisés outre-mer et les mêmes produits vendus dans l’Hexagone, a été examinée
et adoptée sans opposition par les députés français à l’Assemblée Nationale, au terme d’un débat de grande qualité. Dan Lurel ka fè sik… Croisons les doigts.

A lire aussi sur le même sujet

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer