Kalash est-il le nouveau Aimé Césaire ?

#Kalash est-il le nouveau Aimé #Césaire ? C’est une bonne question. Dans un univers qui a soif d’imagerie, les éléments de réponse fusent de partout. Néanmoins, on ne peut plus nier l’évidence. Le chanteur de dancehall (et pas que) est aujourd’hui, le référent le plus signifiant, le plus bankable, la meilleure référence made in #Martinique sur les médias et autres réseaux sociaux. Et…on passe sans ambage de la Négritude à la Kalashitude. Le monde change.

Pour preuve, le sieur était ce week-end à Fort-de-France pour le tournage de son nouveau clip intitulé MADA.

Malgré toutes les autorisations en poche et les mesures de sécurité mises en place, les prises de vues notamment dans le quartier de Sainte-Thérèse « privatisé » pour l’occasion, ont « enflammé » le voisinage et surtout WhatsApp avec des messages qui n’étaient pas très sages au passage.

L’artiste lui, continuant de surfer sur sa « Notorius durable », a posté un message de remerciement sur son compte Instagram qui affiche :

. « Je tiens à remercier les autorités de Fort-de-France qui en moins de 48 heures m’ont fait confiance et ont tout mis en œuvre pour permettre à mon équipe de réaliser le clip « MADA ».
Une telle organisation nécessite une certaine discrétion pour éviter que la production n’ait à gérer une foule trop importante et pour respecter les délais de tournage.
La sécurité mise en place a permis de se déplacer sans casque pour les besoins du clip.
Je remercie CHAQUE QUARTIER présent. « Mada » montre la réalité de la Martinique, et c’est grâce à eux si ce tournage a pu être aussi rapide et efficace

Fier de mon île ♥️💚🖤 »

Next.

A lire aussi sur le même sujet

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer