La suppression des 40% ? Sergio Letchimy l’a voulue, Philippe Gustin, Gouverneur, Préfet de Guadeloupe l’a fait !

L’opération dressage au fouet judiciaire a commencé en #Guadeloupe où rien ne va plus !

Après avec un passage enrobé de mépris pour les élus guadeloupéens, une mise en garde à vue pour détournement de fonds publics du Président de Région Ary Chalus et de la Maire de Basse-Terre, Marie-Luce Penchard, voilà que les payeurs ( le trésor public) publics français de Guadeloupe veulent gâcher les fêtes de fin d’année des fonctionnaires territoriaux !

Désormais, pour verser la prime de cherté de vie il va falloir alors chercher loin dans les archives la délibération qui l’a créé dans chaque collectivité ! Quand on sait qu’elle a été instituée initialement le 2 mars 1910 par décret portant règlement sur la solde et les allocations accessoires des fonctionnaires, employés et agents des services coloniaux ou locaux puis,

à la départementalisation par décret n° 47-2412 du 31 décembre 1947 fixant à titre provisoire le régime de rémunération et les avantages accessoires des personnels de l’Etat en service dans les départements de la Guadeloupe, de la #Guyane française, de la Martinique et de La Réunion .

——-on imagine la galère pour les élus des collectivités locales !! Et eux aussi !! Du coup, réunion au sommet ! Tout de suite ! Décidément, en Gwada…c’est pas la nouba !

Et pendant ce temps-là en #France  pays des droits de l’homme qui a déclaré l’#esclavage crime contre l’humanité #Colbert le père du #CodeNoir a 1 statue devant l’Assemblée nationale  et ça ne dérange personne.

Signez la pétition : http://bit.ly/33EISF6

A lire aussi sur le même sujet

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer