20 juillet 2015…peau noire et masque bwana

La vie en #Martinique tisse une toile empreinte de perversité. 20 juillet 2015 date d’anniversaire de la naissance de Frantz Fanon. Silence. Silence bavard. Pas un mot rien. Pourtant l’heure est aux symboles. L’heure est au leurre et à l’errance. L’hémicycle du conseil régional de l’île où on confond pistache et cacahuète est un théâtre ubuesque. Pire un piteux pitt bradé. Messe noire en plein plein jour. Mais si …messie…mèsi Jesse #Jackson …prooouuu…Mickael.
image
La Martinique est en mode moonwalker pourtant l’euphorie se constate. Un Directeur de cabinet qui porte son costard comme une tare tartare, enfourche un tambour. Le bwana du jour est noir. Tel un anaconda amazonien en rut, il se met en rythme. Il frappe la peau tendu pour détendre son âme métis. Turgescence aigre d’un vit nègre. La Martinique avance. Comme une ligne de cocaïne qui gangrène le sang d’un groupe sans gain. Drague, drogue, poudre aux yeux loli des lòloy. Pourvu que ça dure.

A lire aussi sur le même sujet

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer