DÉRAPAGE ISLAMOPHOBE DU CRIF: LE CRÉFOM DOIT DÉNONCER SA CONVENTION AVEC LE CRIF

Roger #Cukierman, président du #Crif (Conseil représentatif des institutions #juives de #France), a déclaré ce matin sur Europe 1 que «toutes les violences […] sont commises par des jeunes musulmans» (sic) & que le terme d’islamo-fascisme «correspond assez bien à la réalité».

Ce propos discriminatoire établit un amalgame entre «musulmans» & «violences» ou «Islam» & «fascisme»: il semble cautionner le discours de l’État d’Israël, qui se présente comme «État juif» et affirme incarner la «démocratie occidentale» alors qu’il opprime ou élimine la population arabe palestinienne. Le 5 août déjà, en même sens, M. Cukierman avait contesté l’usage par François #Hollande & Laurent #Fabius des termes de «massacre» ou de «carnage» pour qualifier cette politique.

Alors que de nombreux Français/es d’outre-mers sont de confession musulmane, l’UJ2FOM (Union juive des Françaises & Français d’outre-mers), Shechora Ani Venava (Amicale juive des personnes lesbiennes, gaies, bi & trans de couleur) & la Fédération Total Respect (Tjenbé Rèd) demandent au #Créfom (Conseil représentatif des Français/es d’outre-mer) de dénoncer la convention signée le 6 mai dernier avec le Crif – convention désormais profondément ambiguë.

FÉDÉRATION TOTAL RESPECT
RIVIÈRE-PILOTE, LUNDI 23 FÉVRIER 2015
COMMUNIQUÉ DE PRESSE N°TRF2015-06C
_

A lire aussi sur le même sujet

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer