Les deux Noirs arrêtés au Starbucks négocient 200 000$ pour aider les jeunes entrepreneurs

Les deux Noirs arrêtés au Starbucks négocient 200 000$ pour aider les jeunes entrepreneurs

Rashon Nelson et Donte Robinson

Dans ce monde tout est question d’image. Quand les deux jeunes Noirs (23 ans) arrêtés arbitrairement au Starbucks ont voulu transformer leur aventure, ils ont attaqué la ville de Philadelphie en justice. Pourquoi la ville ? C’est la police municipale qui était venue les arrêter, à tort, dans le café.
En justice ils ont demandé une somme folle :
1$ de dommages et intérêts.
1$, chacun.
En contrepartie, ils demandaient aussi 200 000$. Pas pour eux, mais pour que la ville finance un programme pour les jeunes entrepreneurs ! Géniale idée.
Et comme Starbucks doit aussi payer : il ont négocié que Starbucks finance une partie de leur études, et un montant non divulgué comme dommages et intérêts.

Quand ce racisme « ordinaire » aura un coût, vous verrez que la « tolérance zéro » va devenir la norme.

A lire aussi sur le même sujet

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer