L’armée US filme un OVNI autour du porte-avions Nimitz (vidéo / rapport officiel)

L’armée américaine a longtemps entretenu un secret absolu autour des phénomènes « non expliqués » impliquant ses navires et avions. Mais depuis 6 mois, un ancien officier de renseignement a relancé la question en dévoilant l’existence d’un programme secret du Pentagone appelé AATIP pour Advanced Aerospace Threat Identification Program. Programme chargé d’étudier les fameux OVNI pour des raisons militaires (threat = menace). Financé sur fonds secrets, totalement inconnu des politiques et du grand public, AATIP est la preuve que l’armée prend très au sérieux ces histoires d’objet volants.
L’incident du Nimitz en 2004 a été étudié par ce programme.
Il met en scène un « objet » volant non identifié, mesurant 4,5 m de longueur, qui a survolé l’énorme porte-avion Nimitz et sa garde rapprochée. Nous sommes en 2004, au large de San-Diego. Cet objet est resté autour de la flotte pendant 15 jours. Il a été pourchassé par de nombreux systèmes radar. Par 7 pilotes de F18. Par des avions de reconnaissance… en vain. Personne n’a pu l’intercepter.
Cette chasse a été enregistrée par les F18, la voici en vidéo :

Cet incident est particulier car il met en présence le meilleur de la technologie militaire et un objet volant.

Les militaires ne se contentent pas de filmer le visible. Ils captent l’invisible, avec des senseurs ultra-sophistiqués. Ils ont sur les avions E-2C Hawkeye des caméras capables de détecter une balle de golf à 100 kms… Rien ne peut échapper à leur surveillance.
Ces témoins n’avaient aucune volonté de se mettre en avant, au contraire.
Les pilotes impliqués, eux, disent n’avoir jamais rien vu de tel. L’engin était capable de vitesses impossibles, de disparaitre et réapparaitre. Sans laisser de trace au radar !
Autre fait troublant, les pilotes disent avoir vu une large perturbation sous la surface de l’océan. Il semblerait que l’engin volant ait eu des rendez-vous avec cette forme sous marine.
Au final tous les témoignages et les données ont été compilées dans un rapport officiel. Disponible ici en anglais.

A lire aussi sur le même sujet

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer