L’Europe, l’Amérique… c’est dépassé. Les jeunes antillais vont en Asie. (vidéos)

Nous commençons ici une série d’articles sur les nouvelles opportunités offertes aux jeunes antillais dans le monde.

Partir « en métropole » c’est complètement dépassé.
Aller au Canada c’est banal.
Maintenant le vrai « trip » c’est d’aller en Asie.

Dans l’exil, bien entendu tout n’est pas rose. On sait que le racisme structurel est bien ancré en Europe. Ce racisme permanent et invisible est l’une des raisons pour lesquelles beaucoup de jeunes « basanés », trop « noirs » pour être Français, se retrouvent à Montréal.
Même s’ils sont toujours « racisés », au moins c’est clair : ils sont *vraiment* des étrangers. Au même titre que les pauvres provinciaux caucasiens perdus dans le blizzard montréalais.

Maintenant, le Canada se referme peu à peu devant cet afflux d’étrangers. Surtout au Québec francophone. Lois sur la « nationalité », débats sur les signes religieux, chômage… tout est bon pour justifier une frontière qui se referme.

Alors maintenant les jeunes (et moins jeunes) se tournent vers l’Asie.
De Singapour à Tokyo, une nouvelle génération de la diaspora reprend la route. Ils nous racontent leurs aventures en vidéo, sur des chaines Youtube…

Première vidéo de la série. On va parler du racisme au Japon…
Le pays du soleil levant est célèbre pour sa réticence à « intégrer » les étrangers. Cette vidéo nous permet d’avoir des avis réels de témoins de toutes races… Le Japon saké bon, mais pas toujours !

Si vous êtes à l’étranger et souhaitez partager votre expérience : c’est par ici et par email [email protected]

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer