#TCSP…chronique d’un gouffre financier annoncé

La Région #Martinique le temple de la démocratie participative exige que la #CACEM prenne l’exploitation du #TCSP. Cela conduit à des tensions artérielles entre les deux collectivités qui pourtant sont gérées par la même majorité.
Le problème, c’est que tout le monde sait au cœur d’une gouvernance qui pourtant ne manque pas d’ingénierie que, l’exploitation de ce fameux TCSP quasi « chikungunyesque » sera… déficitaire car les bus choisis sont très coûteux en maintenance. Même en augmentant le prix du billet fixé pour l’instant à…1,70€, il y aura déficit.
La CACEM qui a une belle calculatrice solaire évalue pour l’heure le déficit annuel d’exploitation à 7M€, ce qui la mettra en danger. Aussi, pour diminuer les risques, les tractations autrement dit, des brins de Cosette euh…de causette, vont bon « train » (Sorry je mets un LOL car le mot train me fait rire) entre la Région et la CACEM portent sur certains paramètres d’exploitations comme la plage horaire de présence des bus ainsi que leurs fréquences de passage.
Et de nos jours…quand le cas CACEM…c’est qu’on a une gastro.

A lire aussi sur le même sujet

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer