Jean-Philippe Nilor est un MENTEUR

Ce jour, les colonnes du quotidien #France-Antilles édition #Martinique révèlent et confirment dans la foulée que le député Jean-Philippe #Nilor est un MENTEUR. Un menteur qui fait beaucoup mieux que Jérôme #Cahuzac, Serge #Letchimy, Josette #Manin, Marie Lyne #Lesdéma et Aurélie #Nella entre autres. Dans cette interview accordée à l’excellent Gabriel #Gallion disciple du grand Jean-Marc #Pulvar, l’élu MENT comme il respire et même un peu plus.

Nous allons faire usage de la mémoire pour démasquer point par point ce nid (l’or) doré de mensonges. Eh oui…mantè pa ni mémwa (les menteurs n’ont pas de mémoire).

LE G20

Capture d’écran 2017-01-14 à 07.41.52

« J’assume mes positions. Ce qui a été nommé G.20 était en réalité une tentative d’ouvrir le champ d’une alliance ».

FAUX. Le G20 était une démarche générationnelle pour renouveler la classe politique en Martinique et éliminer notamment Alfred Marie-Jeanne et Claude #Lise. Les jeunes devaient prendre le pouvoir en écartant les vieux. Une démarche dénoncée en janvier 2015 par Francis Carole dans un article intitulé « Ce que je pense du jeunisme ».

http://www.bondamanjak.com/ce-que-je-pense-du-jeunisme/

D’ailleurs Alfred Marie-Jeanne apporte lui-même la vérité sur le complot qu’est le G20 en déclarant  le 28 octobre 2016 à Rivière-Salée :  » J’apporte mon soutien à Francis Carole parce qu’il est resté fidèle jusqu’à aujourd’hui. Il est plus fidèle avec moi que des membres de mon propre parti  et il n’était pas dans le G20« . Ca au moins c’est clair.

Pourquoi cette précision du leader indépendantiste ? Alfred Marie-Jeanne a eu l’occasion de rencontrer les membres du G20 qui lui ont clairement signifié leur désir de faire de Nilor leur tête de liste. Donc ce que ce dernier raconte est faux. D’ailleurs le 30 janvier 2015 AMJ déclare lors d »une réunion mensuelle au Saint-Esprit :« Je ne suis ni niloriste, ni azérotiste : je suis martiniquais ». Et pour enfoncer le clou d’un clash évident, il rajouta à l’intention du Brutus tropical : « Si man té rété dan li sid, ou pa téké divini dépité. » « Si j’étais resté sur la circonscription du sud tu n’aurais jamais été député ».

Et l’affaire de l’ascenseur n’aurait jamais existé.

QUAND NILOR TRAHI EDGARD TIRAULT

Capture d’écran 2017-01-14 à 07.45.19

FAUX.

En 2001, les électeurs de Martinique vont voter aux Municipales et aux Cantonales. La charmante commune de Sainte-Luce devient un laboratoire électoral. Louis Crusol est maire et conseiller général. C’est trop pour certains. Deux candidats veulent changer la donne. Jean-Philippe Nilor et Edgar Tirault (Oncle de Fred-Michel Tirault. le monde est petit la Martinique aussi…). Un accord secret prend forme au second tour. « J’appelle à voter pour toi et tu appelles à voter pour moi ». « Ok je le jure. Mèsi an pil, mèsi an chay ». Seul hic, Nilor est élu conseiller général, son premier mandat. Tirault n’a pas la chance de son neveu (80 000 euros et un poste de vice-président à l’Espace Sud) il se retrouve le bec dans l’eau. Trahi par un traître qui n’a pas respecté l’accord.

Alors quand Nilor perd les municipales deux fois de suite à Sainte-Luce, tout en gardant son siège de conseiller général, il sait pourquoi… et les lucéens…également. La mémoire c’est quelque chose.

LA RELATION AVEC ALFRED MARIE-JEANNE

Capture d’écran 2017-01-14 à 07.43.54

FAUX

le 13 décembre 2015, tout comme Serge Letchimy, Jean-Philippe Nilor a perdu les élections. Son complot  a échoué. Il a dû revenir au bercail. Il n’avait pas le choix. Son métier c’est politicien. « I pa jan fè an jounen twavay ba pèsonn ». (Il n’a jamais travaillé). Des diplômes fumigènes. Bref. Il était question qu’il et ses complices montent un nouveau parti dont les statuts sont dans un tiroir dans un bureau de l’Assemblée nationale française. Est-il en phase avec Alfred Marie-Jeanne ? C’est une question drôle. Ces coups bas au CMT, à la mission locale de l’Espace Sud avec Josiane Pinville, démontrent qu’il est dans une logique de nuisance.

Récemment il a demandé une audience à Alfred Marie-Jeanne pour l’informer qu’il a l’intention de déposer une motion de défiance contre lui pour le destituer. On croit rêver. En matière de relations exceptionnelles on peut espérer mieux.

L’AFFAIRE DU RAPPORT SEXUEL DANS  L’ASCENSEUR DE L’ASSEMBLEE NATIONALE

Capture d’écran 2017-01-14 à 07.50.09

FAUX

Après avoir utilisé sa fille de 13 ans, voilà que Nilor utilise le peuple. Quel peuple ? Celles et ceux qui forment son groupuscule niloriste ?

Le député sortant MENT. Il ne peut pas attaquer Bondamanjak. Il ne peut pas car il va ouvrir la boite de Pandore, on va devoir interroger Claude Bartolone, président de l’Assemblée nationale et André Chassaigne le président de son groupe parlementaire qui eux connaissent la vérité tout comme le personnel et moult élus (es) de cette institution de la République.

A lire aussi sur le même sujet

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer