Jean-Philippe Nilor : « Je suis venu te dire que je mens vrai »

Screenshot_2016-05-29-23-07-52-1

Et moi qui croyais que le #G20 était mort et enterré. Voilà que la résurrection et la vérité explosent au grand jour. Rappelez vous. Récemment le député Jean-Philippe #Nilor, en bon romantique qui ne va qu’au ❤, avait affirmé tel un Sergio, qu’il n’était pas membre, ni le cerveau de cette organisation vecteur d’un complot politique d’une rare complexité. « La plus belle réussite du diable a été de faire croire qu’il n’existe pas ».A #Bondamanjak, cette dimension fumigène nous turlupinait depuis plus de 9 mois. Qui était le Keiser Soze? Le petit yéyé de Sainte-Luce ou le grand de Sainte-Marie ? Aujourd’hui, jour de fête des maires…oups…des mères, une fin de gestation maternelle nous propose sans préservatif, une révélation matrifocale incroyable.
Screenshot_2016-05-30-01-00-04-1

C’est Makak La le site du grand politologue Victor Armand Monlouis-Bonnaire, ex commercial à #RCI #Martinique qui, via un « Et si » zaméonien, avoue dans un article superbement mal écrit, tout ce que tout le monde sait mais que tout le monde veut taire. Le G20… Et si Jean Philippe NILOR avait eu raison trop tôt ! . Du coup, les niloristes illettrés partagent cette bouse littéraire sans même comprendre que ce truc porte préjudice à leur mentor menteur. Eh oui c’est cela le fanatisme glaire. Après le brillant Jean-Marc #Pulvar qui avait invité le brillant José #Mirande, voilà que le brillant Victor MB alias Totor le rotor vient de…torpiller sans le vouloir le RQNVQC lucéen qui voulait tuer le père. Espérons que le leader du G20 demandera un droit de réponse. Au fait c’était quoi la question? 😂😂😂😂😂😆😆😆

gilles dégras

A lire aussi sur le même sujet

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer