Un nouveau rêve américain ou la fin du mâle blanc ?

Un nouveau rêve américain ou la fin du mâle blanc ?

L’Amérique a changé de visage. Bouleversement démographique, crise économique, révolution idéologique : l’Amérique ne se ressemble plus, ne se reconnaît plus. La traditionnelle population blanche deviendra minoritaire dès 2042, éclipsée par les minorités noire, latino, asiatique, qui ont fait le succès d’Obama en 2012. Le métissage tous azimuts de la population croît très rapidement. Les femmes, plus progressistes que leurs maris, sont désormais les plus nombreuses à l’université et occupent davantage les sphères du pouvoir. Le mythe du super-héros blanc est bien révolu. De leur côté, les jeunes ne croient plus à la suprématie du modèle national. Et si les États-Unis étaient en passe d’inventer un nouveau rêve ?

Lire la suite sur Le plancher qui craque / fabricant d’histoire

A lire aussi sur le même sujet

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer