Pourquoi je voterai blanc à Schoelcher les 23 et 30 mars

Par Olivier Ernest JEAN-MARIE – Citoyen Martiniquais – Schoelcher – Le 16 mars 2014.

Citoyen recherche Amour, Egalité et Utopie
Après avoir écouté les interventions médiatiques et les conférences publiques des candidat-e-s aux élections municipales de Schoelcher en #Martinique;
Après avoir lu leurs tracts et leur programme ;
Après avoir vu leur affiche ;
Après avoir consulté leur site web, leur page Facebook ;
Je voterai blanc les 23 et 20 mars prochains parce que j’ai besoin de d’amour, d’égalité et d’utopie
Amour : oui, je veux de la tendresse dans l’activité politique à Schoelcher et en Martinique. Je ne la perçois pas dans les écrits, dans les interviews, dans les prises de parole des candidat-es-s.
Egalité : Rien, dans la perception que j’ai des programmes des candidat-e-s, ne me laisse espérer que nous nous éloignons d’une pratique pastorale de la conduite des affaires politiques.
En 2014, nous en sommes encore, à Schoelcher, à cultiver l’idée du berger charismatique guidant et protégeant son troupeau. La parité homme-femme est acquise (sur le papier), la parité élu-citoyen reste à construire.
Utopie : la fin des idéaux, la valorisation du cynisme, la promotion du réalisme, la domination du pragmatisme démobilisent les citoyens.
J’invite les candidat-e-s à imaginer des pratiques et des discours visant à motiver l’engagement des citoyens à la gestion des affaires publiques. Je ne perçois pas de signes d’innovation mobilisatrice chez les candidat-e-s à Schoelcher.
Lire la suite : http://www.oejm.net/actualite/pourquoi-je-voterai-blanc-a-schoelcher-les-23-30-mars/

A lire aussi sur le même sujet

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer