Affaire Green Parrot

Au début du mois de Janvier 2010, Alfred MARIE-JEANNE et sa fille, Maguy, avaient chacun à son tour déposé plainte contre X avec constitution de partie civile auprès du Doyen des Juges d’instruction en Martinique pour des faits de diffamation.
L’architecte Mark FRAMPTON déposait également une troisième plainte.

Ces plaintes faisaient suite à un document qui circulait sur internet intitulé : « La coopération régionale selon Alfred ou le Business de Maguy et Mark », diffusé sur internet à la veille des élections régionales accusant Alfred MARIE-JEANNE d’avoir participé à une « opération familiale » en aidant à la construction d’une école à la Dominique.

A l’issue de l’instruction qui a eu lieu, le Juge d’Instruction a décidé de renvoyer devant le Tribunal Correctionnel de Fort-de-France le Maire de SAINTE-LUCE Louis CRUSOL pour les faits de diffamation dont il a été saisi.
A l’audience du Tribunal Correctionnel de Fort-de-France du 4 Mars 2013 à 8 H, était appelé le dossier concernant Louis CRUSOL renvoyé devant cette juridiction pour diffamation à l’encontre d’Alfred MARIE-JEANNE, de Maguy MARIE-JEANNE et Mark FRAMPTON.
Le dossier n’a pas été évoqué mais a fait l’objet d’un renvoi au 6 Mai 2013.

A lire aussi sur le même sujet

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer