Les inégalités à l’origine de la panne de croissance des #DOM

L’Agence française de développement (#AFD), établissement public, réunissait, mercredi 25 juin à Paris, des acteurs et observateurs du développement économique de l’Outre-mer. Leur diagnostic est catégorique : le développement local passe par la lutte contre les inégalités sociales, qui ont atteint un degré hors-norme et qui engendrent une « situation sociale insoutenable ».
Pauvres, les départements d’Outre-mer(1) sont aussi particulièrement inégalitaires, ce, même après redistribution. « A La #Réunion, la tranche de la population la plus riche dispose de revenus cinq fois plus élevés que la tranche de la population la plus pauvre. En #Guyane, ces revenus sont 11 fois plus élevés », a ainsi précisé Françoise Rivière, économiste au département recherche de l’Agence française de développement (AFD. La spécialiste a expliqué que, si dans les années 90, les inégalités avaient diminué, elles étaient à nouveau à la hausse depuis le début des années 2000, bien que les territoires se soient, etre temps, développés économiquement.
Un enfant sur deux est pauvre – Aujourd’hui, les #DOM semblent en panne, socialement et économiquement, les inégalités étant, justement, un frein à la croissance. Ils cumulent l’ensemble des indicateurs de précarité – à La #Réunion, un enfant sur deux est pauvre, le taux de chômage des 18-25 ans atteint, au minimum, les 60 %,…- se positionnant comme les territoires les plus pauvres de #France.

Lire la suite :
http://www.lagazettedescommunes.com/240692/les-inegalites-a-lorigine-de-la-panne-de-croissance-des-dom/#.U6_03gHJAbg.twitter

A lire aussi sur le même sujet

NANNY
septembre 2nd, 2015

NANNY

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer