Franck Robine …pourquoi n’êtes vous pas un Batman ?

J’aurai pu appeler cet article « Monsieur Macron donnez nous un préfet » mais je craignais d’être accusé de plagiat par Emmanuel « Bonda maman’w » de Reynal le pigiste béké.

Néanmoins, Monsieur le préfet, à cause ou grâce à vous, la #Martinique c’est Gotham City. Tous les voyants sont au rouge. Que faites vous Monsieur Franck Robine ?

Sur ce territoire qui appartient à la France le pays des droits de l’homme , – 35 % des véhicules circulent sans assurance.

Toutes les nuits, des automobiles sillonnent les routes avec des phares défectueux. D’autres ont encore des vitres teintées à l’avant. Que font les services compétents ? Les vôtres. RIEN.

Je vous ai interpelé sur plusieurs cas hors-la-loi constatés ici. Celui de l’élue Elisabeth Landi qui a fait l’acquisition d’une maison en abandon manifeste à Fort-de-France alors que cela est interdit.

Celui de Maguy Marie-Jeanne qui enfreint au sein de la Collectivité Territoriale la loi sur la moralité politique portée par François Bayrou.

Que font les services compétents ? Les vôtres. RIEN.

Aujourd’hui, vous pondez un communiqué de presse qui ferait sourire Antoine Crozat.

Vous trouvez NORMAL qu’un jeune Martiniquais, pire qu’un Martiniquais n’ouvre pas sa gueule pour pester contre ce crime sanitaire ? Il n’a pas le droit d’ouvrir sa gueule pour réclamer JUSTICE.

OUI. L’empoisonnement au #chlordécone est un scandale sanitaire. Vous trouvez NORMAL que les Martiniquais doivent PAYER pour SAVOIR s’ils sont EMPOISONNÉS ?

Vous trouvez NORMAL que les Martiniquais doivent PAYER pour SAVOIR si leurs terres ne sont pas EMPOISONNÉES ?

Monsieur Robine, vous trouvez NORMAL que les COUPABLES courent toujours ? pire, n’ont même pas à courir ?

Monsieur le Préfet, vous trouvez NORMAL que les Martiniquais aient peur de manger, ne sachent plus quoi MANGER ?

Monsieur Robine, vous trouvez NORMAL qu’on impose aux Martiniquais de manger BIO hors de prix pour soit-disant manger SAIN ?

Monsieur Robine, vous trouvez NORMAL la qualité de l’eau en Martinique ? La qualité des canalisations qui transportent cette eau dite potable ?

VOUS TROUVEZ ÇA NORMAL ?

Par souci d’équité, je publie votre communiqué qui est pour moi une insulte à la condition humaine. Mais je sais …ça ne fait pas bien longtemps que NOUS ne sommes plus des MEUBLES. Eh oui…nous ne sommes plus des MEUBLES mais nous ne sommes pas…COMMODES.

« La colonie doit enrichir la métropole mais ne peut pas la concurrencer ».

Bien à vous

gilles dégras

COMMUNIQUÉ PREFECTURE DE LA MARTINQUE.

Blocages illégaux dans les centres commerciaux
Depuis ce matin, une nouvelle tentative de blocage d’un centre commercial a été observée dans la commune du Robert. Cette tentative fait suite à plusieurs blocages illégaux organisés ces dernières semaines.

La liberté de manifestation constitue une garantie constitutionnelle essentielle. Elle a pour corollaire de se conformer à la législation en vigueur et de respecter les autres citoyens, notamment leur liberté d’aller et venir. Les blocages et les boycotts par la force ne sont donc pas admissibles.

Ces formes d’actions par la « contrainte ou violence » portent préjudices aux Martiniquais, qu’ils soient clients ou employés. Rien ne peut justifier l’utilisation « de la force ou de l’intimidation ».

L’attitude des manifestants a ainsi dû conduire les forces de l’ordre à intervenir à la fois pour assurer nos libertés essentielles et pour mettre fin aux exactions, lancers de pierre et coups exercés contre elles.

Le préfet de la Martinique rappelle l’attachement que nous devons tous avoir pour nos libertés. Il rend hommage à la retenue et au professionnalisme des gendarmes dans leur intervention. Il appelle enfin chacun à privilégier le dialogue pour résoudre les difficultés.

A lire aussi sur le même sujet

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer