Martinique : Emmanuel de Reynal passe la main à Lucie Manuel et devient le premier béké…nègre en littérature

La #Martinique de 2019 se rapproche de 2009. C’est la never end story. Et voilà un communiqué de presse publié par les néo – esclavagistes de Contact Entreprises. C’est une véritable bouse signée par Lucie Manuel. Eh oui le monde est petit.

Lisons en détail et traduisons ce texte infect :

« SOUS DIVERSES PRETEXTES… » : Lucie « EDR » Manuel vous considérez que L’EMPOISONNEMENT AU CHLORDECONE n’est qu’un prétexte an bonda manman’w* ?

« LES ENTREPRISES MARTINIQUAISES… ONT DROIT AU RESPECT » : Lucie « EDR » Manuel…quand Carrefour vend notamment du CURCUMA à 33.50 € le kilo, votre ami Bernard Hayot RESPECTE les MARTINIQUAIS an bonda manman’w ?

« CONTACT ENTREPRISES DEMANDENT À L’ETAT … » : Lucie « EDR » Manuel…quand ce même État a mis son nez dans l’affaire de la marina du Marin…ton ami Emmanuel de Reynal n’était pas content…il était dans tous ses états. Il faut savoir ce que vous voulez…

« NOS ENTREPRISES SONT LE PILIER DE NOTRE DEVELOPPEMENT » : Lucie « EDR » Manuel…LES Martiniquais sont EGALEMENT le pilier de notre développement mais aussi de VOTRE DEVELOPPEMENT….Je vous invite à ne pas l’oublier an bonda maman’w.

*Selon Emmanuel de Reynal …« Bonda manman’w » signifie « Bonjour ».

Et pendant ce temps-là en #France  pays des droits de l’homme qui a déclaré l’#esclavage crime contre l’humanité #Colbert le père du #CodeNoir a 1 statue devant l’Assemblée nationale  et ça ne dérange personne.

Signez la pétition : 

http://bit.ly/33EISF6

#martinique #guadeloupe #guyane #lareunion

« 

A lire aussi sur le même sujet

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer